Le clubmaking

Le clubmaking est le travail d’atelier
c’est ici que les clubs sont assemblés, réglés, modifiés.

Flexibilité des shafts : la frequency machine.

Les clubmakers ne travaillent pas avec les lettres que vous trouvez sur les shafts, elles varient d’un fabricant à l’autre et ne constituent pas une référence standard, nous travaillons avec des fréquences d’oscillation par minute mesurées dans l’atelier.

C’est cette mesure qui nous permet d’assurer l’homogénéité parfaite de la flexibilité de chaque club dans une série.
 

Chaque shaft est analysé selon le même processus afin d’en connaitre toutes les caractéristiques.

 

       

Ils sont triés et sélectionnés pour être assemblés sur un club bien précis
 

  

 

 Poids et équilibrage du club : Swingweight et MOI

 

Le poids total du club est une variable importante du fitting pour optimiser chaque coup tout en respectant le tempo naturel du joueur.

La répartition de ce poids est également importante. Le swingweight mesure le rapport entre la masse en tête de club et le poids total. Il modifie considérablement le ressenti du joueur et est un élément important de sa jouabilité. 

Le MOI mesure la résistance d’un club à sa mise en mouvement. Il est apparenté à l’effort qu’un golfeur doit fournir pour mettre le club en mouvement.

A l’aide de ces meures, je vais pouvoir homogénéiser les clubs de votre sac, en suivant les paramètres idéaux qui auront été définis en fitting. Certains joueurs auront besoin d’une uniformité de swingweight, d’autres de MOI et d’autres auront besoin d’une dynamique dans la série à partir d’un des deux critères.

L’objectif du sur-mesure sera de définir ce qui convient le mieux à chaque golfeur.

Pour quelques clubs, le putter ou le driver par exemple, certains golfeurs auront de meilleures sensations avec du poids dans le haut du shaft (dans les mains) pour contre balancer le poids en tête. J’utilise le système Balance Certified.

 

Maitrise des angles :

Gauge : mesure tous les angles d’un club : loft ; lie, angle de face, progression de la face (offset). C’est une étape importante de l’évaluation d’une série : vérifier les incréments réels de loft et ne pas se fier au numéro inscrit sur la tête de club, les différences peuvent exister et expliquer des irrégularités de progression de distances mesurées entre clubs lors de l’étalonnage.

Bending machine : modification des angles. L’hosel est travaillé pour redonner à chaque club le loft et le lie désirés.

 

Tous ces instruments permettent de proposer des prestations recherchées.

Le résultat est un club sur-mesure élaboré dans le respect de normes et procédés de fabrication de haute qualité.

 

 

 

Zone technique

 

L’orientation du shaft :

Un shaft a des lignes verticales de rigidité plus ou moins importantes.

Après déformation, le retour en position initiale se fait en utilisant la ligne la plus souple, le plus court chemin en quelque sorte. Un shaft mal orienté peut ne pas revenir parfaitement dans le plan de frappe après la déformation du downswing. 

Les mesures de fréquence et les vérifications de plan d’oscillation par laser permettent d’identifier ces lignes.

 

 

Au moment du collage, le shaft est positionné dans la tête de telle sorte qu’il accompagne les déformations subies lors du swing.

Cette manipulation n’est pas réalisée dans le but d’améliorer les performances mais d’exploiter au mieux un shaft compte tenu de ces caractéristiques intrinsèques.

© MB Clubs - 3 rue Boch 45240 - La Ferté St Aubin - 02 46 65 02 12 - Réalisation Atmedia